Des paniers culturels pour démocratiser la scène culturelle et artistique strasbourgeoise

L’association strasbourgeoise Onze Heures et Qu’Art propose depuis janvier 2018 des « paniers culturels » : appelés « Kilti », ou « culture » en langue créole, ces paniers font la part belle à la scène culturelle et artistique strasbourgeoise. Proposés tous les quatre mois en plusieurs tailles, ils permettent également . 

Proposer des œuvres d’artistes locaux et des sorties culturelles originales : voilà ce que proposent les paniers culturels Kilti, créés à Lille en février 2014 par Hélène Marchal, Laudine Verbraeken et Antoine Manier, et adaptés dans plusieurs villes de France, dont Strasbourg.

Au menu de ces paniers de taille variable qui s’inspirent des paniers de fruits et légumes vendus par les maraîchers : un sac tote-bag décoré par un artiste local, une ou plusieurs œuvres (photo, illustration par exemple) d’un artiste local, et une ou plusieurs sorties pour deux dans un musée, une exposition, un concert de la région.

A Strasbourg, c’est Jessica Poignard, co-fondatrice de l’association Onze Heures et Qu’Art, qui a développé le concept, et démarré en janvier 2018 les premières distributions de paniers Kilti, après sa rencontre avec Laudine Verbraeken, la co-fondatrice du projet à Lille :

 

(Photo EB - Les Défricheurs)
Marie Champouillon et Jessica Poignard, de l’association Onze Heures et Qu’Art, travaillent sur le prochain panier Kilti, sur le thème « Geek », qui sera distribué aux Strasbourgeois en octobre. (Photo EB – Les Défricheurs)

 

Depuis, l’association Onze Heures et Qu’Art a lancé plusieurs paniers Kilti, aux thèmes variés : « Au-delà du réel », « Un air de famille », ou encore « Eros », le panier distribué en juin sur le thème de l’amour et de la sensualité.

Les thèmes, décidés avec l’ensemble des associations qui portent en France le projet, sont ensuite proposés aux artistes et acteurs culturels locaux. Une fois sélectionnés, les artistes ont carte blanche pour créer :

 

Le panier « Eros », proposé aux Strasbourgeois en juin, contenait également des illustrations de la graphiste Helen Bun du Studio Ashbé, réalisées à partir de poèmes de la poétesse grecque Sappho, qui composait des poèmes très courts à la façon des haïkus.

 

(Photo EB - Les Défricheurs)
Les œuvres et bons pour des sorties culturelles proposées dans le panier « Eros », distribué au mois de juin, étaient contenues  dans un sac en coton illustré par la tatoueuse Blue Jeanne, installée à Schiltigheim. (Photo EB – Les Défricheurs)

 

Pour la seconde œuvre artistique proposée, l’association Onze Heures et Qu’Art a fait appel au photographe Donation Breiner, plus habitué à photographier des paysages qu’à illustrer un thème comme celui de la sensualité et de l’amour, explique Jessica Poignard :

 

 

Tous les trois mois, les nouveaux paniers Kilti sont présentés à l’occasion d’une soirée de rencontre avec les artistes et acteurs culturels présentés. A chaque fois organisées dans un lieu différent (à la Maison Mimir pour le panier « Eros » par exemple), ces soirées permettent de mettre en valeur des lieux incontournables, parfois peu connus, de la scène culturelle et artistique strasbourgeoise, selon Jessica Poignard.

 

(Photo EB - Les Défricheurs)
Les paniers Kilti sont disponibles en plusieurs tailles et différents tarifs : compter 15 euros pour le « Mini-mini », 25 euros pour le « Mini », et 49 euros pour le « Maxi ». (Photo EB – Les Défricheurs)

Parmi les objectifs des paniers Kilti : ouvrir la culture à tous et soutenir les artistes locaux

Les paniers eux-mêmes permettent de mettre en lumière et soutenir certains artistes locaux, d’autant que plus de 70% des recettes des paniers Kilti récoltées par Onze Heures et Qu’Art leur sont reversés, le reste servant à l’organisation de la soirée de distribution des paniers.

L’objectif des paniers est aussi de rendre la culture accessible à tous, aussi bien aux Strasbourgeois qui fréquentent déjà le milieu culturel qu’à ceux qui en sont plus éloignés, selon Jessica Poignard :

 

Au menu des prochains paniers proposés à Strasbourg : les thèmes « Bougez-vous » pour le panier de janvier 2019, et « Agriculturel » pour le mois de mars. Pour connaître leur contenu, il va falloir patienter encore un peu…

Pour patienter d’ici là, le panier « Geek », qui sera distribué au mois d’octobre, est disponible à la réservation jusqu’au 20 septembre. Comme un clin d’oeil à la culture geek, la soirée de distribution aura lieu mi-octobre au Pixel Museum de Schiltigheim

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *