Et le lauréat RSE Grand Est 2018 est…

La 9ème édition du Forum dd s’est déroulé le 15 novembre dernier, à l’Illiade – Illkirch-Grafenstaden. Une journée de rencontres et des diverses animations sur le thème « Entreprises et territoires : de l’insouciance à la responsabilité » organisée par Idée Alsace, réseau régional d’acteurs, des entreprises et des décideurs engagés dans l’économie responsable d’entreprise et des territoires.

A cette occasion a eu lieu la remise des Trophées RSE Grand Est 2018 – 2ème édition, qui récompensent les entreprises les plus remarquables du territoire Grand Est du fait de leurs bonnes pratiques et de leurs initiatives en matière de responsabilité sociétale (RSE) et d’économie circulaire.

Avec 27 candidatures et 8 finalistes, 4 lauréats ont été choisis par le jury.

Pour le Trophée de l’entreprise engagée : « L’essentiel Chez Raphaël »

Un food truck et un service de traiteur basé à Strasbourg proposant une cuisine végétale et faite maison élaborée à partir des produits issus de l’agriculture biologique, de saison et majoritairement régionaux.

Son gérant Raphaël Miquel, mène une démarche vers le zéro déchet avec des contenants réutilisables et des bouteilles consignées. Il a aussi l’installé des panneaux solaires sur le toit de son food truck et propose au grand public des ateliers culinaires sur le thème du bien manger avec des produits de saison venus d’une agriculture respectueuse du terroir.

Pour la catégorie, l’économie circulaire et solidaire : « Envie autonomie »

Un projet portant sur la création d’une filière de collecte du matériel médical par Envie Autonomie Alsace.

© Les Défricheurs

Comment ça marche ?

Il s’agit d’une démarche nationale initiée par Envie à Angers et développée grâce à une politique d’essaimage.

L’idée du projet est de collecter auprès des particuliers et des établissements, des équipements médicalisés inutilisés ( déambulateur, fauteuils roulants, lit médicalisés, etc. ) pour ensuite les rénover, les aseptiser et les distribuer à prix réduit et sous garantie auprès d’un public en situation de précarité ou d’exclusion.

Aujourd’hui, près d’une dizaine d’entreprises du réseau Envie offrent ce service.

Le Trophée partenariat territorial a été remporté pour  «  Recyclivre »

© Les Défricheurs

Il s’agit d’un service gratuit de récupération de livres d’occasion mis en vente en ligne dans une logique d’économie circulaire et solidaire (10 % du prix de vente est reversé à des associations caritatives).

Recyclivre a la particularité de réunir divers acteurs : collectivités, bibliothèques, associations, particuliers, etc.

A Metz, Recyclivre a réussi à mobiliser différents acteurs du territoire mosellan grâce à la mise en place d’une filière de collecte et de réemploi des livres d’occasion :

Ainsi, le tri et le stockage des livres collectés sont réalisés par l’ESAT du CMSEA (Comité Mosellan de Sauvegarde de l’Enfance, de l’Adolescence et des Adultes) ; le recyclage par l’entreprise d’insertion VALO chargée de transformer en pâte à papier les livres invendables ; Emmaüs s’occupe de la vente locale des livres et enfin la Ville de Metz et les bibliothèques de Metz, Montigny-les-Metz et Thionville sont points de collecte de livres d’occasion afin de diminuer le nombre de livres qui finissent à la benne.

Pour en savoir plus sur la raison d’être de l’association, vous pouvez écouter notre émission radio intitulée « Comment redonner une deuxième vie à vos livres ? » avec Charlie Carle, gérant de Recyclivre Metz.

Dans la catégorie de la gouvernance partagée : « SERUE Ingénierie »

© Les Défricheurs

Dans une démarche d’implication des salariés, de transparence des décisions et de bien -être au travail, Serue Ingénierie a décidé d’ouvrir en mai 2018 le capital de la société à ses salaries ayant au moins 2 ans d’ancienneté. Un investissement plafonné à 10 000 € minimum qui a séduit 50 % de ses salariés (28 sur 56 ont acquis des actions de Serue Ingénierie).

Depuis 2014, cette entreprise de l’ingénierie de la construction et de l’aménagement du territoire basée à Schiltigheim, avait mise en place diverses actions dont l’objectif était une gouvernance différente en adéquation avec les besoins de ses salariés et une optimisation des méthodes de travail.

Des groupes de travail ont été mise en place cherchant mobiliser les salariés afin d’améliorer le cadre de vie au travail. Des idées  vont trouver leur application avec la réalisation d’une salle de sieste, un espace de détente ou l’achat de vélos pour les salariés. En 4 ans, cette démarche globale d’une gouvernance participative porte ses fruits avec une amélioration de la productivité de 12,6 %  et une augmentation de 9 % du CA.

En 2017, Serue Ingénierie obtiendra le label « Happy at Work » concernant le bien-être au travail, attribué par Meilleures-entreprises.com avec une note de 4,38/5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *