La transition énergétique s’accélère au Pays Bruche Mossig Piémont

L’Association du Pays Bruche Mossig Piémont, qui regroupe 77 communes et 4 intercommunalités, lance dès la rentrée une série d’actions visant à accélérer la transition énergétique sur son territoire, situé à l’ouest de l’Eurométropole de Strasbourg.

Toujours à la recherche d’acteurs de changement en Alsace, nous avons assisté le 31 septembre dernier,  avec une grande curiosité, à la conférence de presse organisée par l’association du Pays Bruche Mossig Piémont, siégant à Mutzig.  Celle-ci a présenté son vaste programme d’actions pour la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables sur son territoire. Voici ce que nous avons appris.

Logo de l’association Pays Bruche Mossig Piémont

L’association a été créée en 2000 afin d’assurer un développement global de ce territoire et favoriser un dynamisme via de nombreux projets de proximité (emploi, qualité de vie, rénovation des habitations, environnement, développement rural, etc…).

Depuis 2008, elle porte le « Plan Climat Air Énergie Territorial » qui définit les grandes orientations de la transition énergétique au niveau local.

Dans le cadre de ce pôle de transition énergétique,  elle développe une stratégie de transition énergétique visant à réduire sur son territoire les consommations énergétiques et les émissions responsables du réchauffement climatique. Le Pays Bruche Mossig Piémont compte près de 105 000 habitants et un important gisement solaire de 761 km² environ.

Avec un budget de plus de 2 millions d’euros, l’association se consacre au développement de projets à vocation écologique.

Le Pays Bruche Mossig Piémont est lauréat de l’appel à projets « Territoire à Énergie Positive pour la Croissance Verte » (TEPCV)

Composée d’une équipe jeune et dynamique, l’association a lancé au printemps dernier, le programme « Territoire Solaire ». Il s’agit d’un ambitieux programme d’actions destiné à développer les énergies renouvelables, et notamment l’énergie solaire, tout en impliquant citoyens, collectivités et entreprises dans un esprit participatif et de transition. La perspective : devenir un « Territoire à Énergie Positive » d’ici 2050.

Dans le cadre de cette démarche « Climat-Air-Énergie », deux événements auront lieu prochainement :

« Soirée « Écl’R » le jeudi 20 septembre à l’Hôtel de la Monnaie de Molsheim à partir de 18h30. Une soirée de lancement du projet de « Centrales Villageoises » pour informer le public et répondre à la question : « comment peut-on devenir producteur d’énergie solaire ?

Un voyage d’étude en Forêt-Noire le samedi 29 septembre pour découvrir et s’inspirer d’autres projets énergétiques déjà réalisés de l’autre côté du Rhin.  Il s’agit d’une visite à Freiamt, commune à énergie positive en Allemagne. (Départ à 8h de la gare de Molsheim, retour vers 18h).

Des centrales villageoises citoyennes pour accélérer la transition énergétique

Face à la nécessité de développer des moyens de production écologiques, le Pays Bruche Mossig Piémont travaille depuis le début de l’année à la mise en place de « Centrales Villageoises ». Un projet citoyen et participatif d’investissement solaire cherchant à agir pour le développement de l’énergie verte sur le territoire en collaboration avec les collectivités et les entreprises locales.

Qu’est-ce qu’une Centrale Villageoise ?

Entre 2010 et 2015, les parcs naturels régionaux de Rhône Alpes ont expérimenté un projet de production d’énergie renouvelable innovant sur plusieurs territoires pilotes. Cela a abouti à l’élaboration d’un modèle reproductible : les « Centrales Villageoises ».

C’est un groupement de citoyens qui fonde une société locale, sous la forme d’une coopérative, dans le but de développer les énergies renouvelables sur son territoire via la location des toitures de propriétaires privés ou publics et l’installation de panneaux photovoltaïques. L’objectif est d’exploiter les installations et revendre l’électricité produite. (ndr)

La promotion de ces centrales villageoises représente une attitude avant-gardiste de la part de l’association Pays Bruche Mossig Piémont qui pense à l’après-pétrole tout en créant la richesse localement grâce aux énergies renouvelables.

Êtes-vous intéressés pour se lancer dans le solaire ? Sur le site de l’association, vous pouvez évaluer le potentiel solaire de la toiture de votre maison en un clic (cadastre.territoire-solaire.fr).

Faciliter les écogestes énergétiques en faveur du climat

Dans le cadre de son Plan Climat, l’association Pays Bruche Mossig Piémont réalise aussi des actions de sensibilisation et d’information sur les écogestes, la réduction des consommations d’énergie et les aides à la rénovation énergétique au travers de :

– L’Espace Info Énergie, financé par la Région Grand Est et l’ADEME, qui a pour objectif d’informer en matière de maîtrise des dépenses énergétiques  et d’apporter des conseils gratuits et personnalisés aux particuliers souhaitant développer un projet dans les énergies renouvelables – solaire, photovoltaïque ou thermique – dans leur logement.

– La plateforme de rénovation énergétique « OKTAVE », réseau régional qui accompagne les propriétaires de maisons individuelles et petites copropriétés dans leur projet de rénovation énergétique, niveau BBC (Bâtiment Basse Consommation).

 

D’autres actions de sensibilisation à l’énergie solaire et contre le gaspillage énergétique

Une campagne de communication sera menée de manière plus large par l’association via sa page facebook, et sous différents formats : conférences, animations, stands d’information lors d’événements pour le grand public, dans les supermarchés et les magasins de bricolage; mais aussi dans les écoles primaires du territoire pour sensibiliser aux écogestes et au gaspillage énergétique à partir du printemps prochain.

Tous ces projets et outils feront sans doute rayonner le Pays Bruche Mossig Piémont, territoire solaire en Alsace.

Pour en savoir plus : 

http://www.bruche-mossig-piemont.fr

https://www.facebook.com/Pays.bmp.alsace/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *