Le Climate Friday, une journée pour partager, échanger et troquer

Le vendredi 23 novembre prochain, c’est le Black Friday ou « vendredi noir », une journée de soldes exceptionnelles venue tout droit des États-Unis. A cette occasion, de nombreux magasins affichent des prix cassés sur leurs enseignes et e-shops afin d’encourager les gens à acheter avant les fêtes de Noël.

Un événement commercial symbole de la surconsommation et de la surproduction, qui est arrivé en France depuis quelques années. En 2017, le Black Friday France enregistrait près de 43 millions de transactions bancaires, et c’est la planète qui paye l’addition, de quoi faire frémir.

A quelques jours de ce week-end de frénésie d’achat, un évènement alternatif a été lancé au niveau mondial : le Climate Friday.

Repenser notre consommation pour sauvegarder la planète

Dans le contexte du dérèglement climatique, de l’effondrement des espèces et de la biodiversité en général, de nombreuses associations invitent les citoyens et les citoyennes à se mobiliser le week-end du 23 novembre pour un « anti Black-Friday ».

Il s’agit d’une journée pour alerter sur les dangers de la surconsommation, repenser notre mode de consommation, s’engager et agir pour la planète.

Le 1er août de cette année, jour du dépassement, l’humanité avait déjà épuisé toutes les ressources naturelles que la planète était en mesure de produire en une année. Une date qui ne cesse d’avancer. Concrètement, cela signifie que de continuer à consommer de manière excessive, on sera amené à surexploiter les écosystèmes.

Lorsqu’on pense qu’il faut 11 000 litres d’eau pour fabriquer un jean, soit l’équivalent de 140 douches et que 4 millions de tonnes de vêtements sont jetés chaque année, il y a de quoi se poser quelques questions sur la consommation des ressources.

Pour inciter au partage et à la coopération, divers événements seront organisés partout en France le 23, 24 et 25 novembre dans le cadre du #ClimateFriday :
– Un village de solutions alternatives.
– Une « gratiferia » : un marché du gratuit pour apprendre, ou ré-apprendre, des façons différentes de consommer sans argent.
– Une soupe disco : préparation d’une soupe géante avec les invendus récupérés sur les marchés, les supermarchés ou les hypermarchés.
– Actions dans les hypermarchés pour dénoncer l’utilisation abusive de plastiques, en laissant tout l’emballage superflu sur place.

Et aussi :
– Un boycott national contre les plateformes de vente en ligne comme Amazon et Cdiscount lancé par Boycott Citoyen, I-boycott et Amis de la Terre.
– Une action anti-publicité, par l’organisation française RAP (Résistance à l’Agression Publicitaire).
– Un appel aux décideurs politiques grâce à la plateforme de lobby citoyen United4Earth

Comment y participer ?

A Strasbourg le groupe « Il est encore temps », un collectif citoyen pour la protection de l’environnement et du climat, organisera un « vide grenier sans monnaie ».

« Il est encore temps », mouvement citoyen né le 8 septembre 2018 suite à la démission de Nicolas Hulot. ancien Ministre de la Transition écologique et solidaire. Ils sont contre la politique des petits pas menée par le gouvernement français et dirigeants internationaux pour combattre le réchauffement climatique.

Sur le principe « On donne ce qu’on a en trop et on prend ce dont a besoin », les personnes peuvent déposer des vêtements, des jouets, du petit électroménager ou d’autres objets, tous en très bon état et elles peuvent librement prendre les objets ramenés par d’autres personnes, plutôt que d’acheter des choses, dont elles n’ont pas besoin.

Ils proposeront aussi des jeux et des ateliers pédagogiques pour petits et grands afin de les amener à réfléchir autour des diverses thématiques : les énergies, la biodiversité, les ressources, le tri des déchets, l’alimentation et le changement climatique.

Un atelier « création de pancartes » est également prévu en vue de la marche du 8 décembre à l’occasion de la COP24, qui se tiendra en Pologne.

Ces actions se dérouleront le vendredi 23 novembre entre 16h et 20h sur la place Hans-Jean Arp (Musée d’Art Moderne) dans le quartier gare.

Pour toute donation écrire à : ilestencoretemps.strasbourg@protonmail.com

Lien vers l’évènement facebook : https://www.facebook.com/events/1846497465448422/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *