Pois de couture, la marque alsacienne d’accessoires faits à la main, en tissus bio et écoresponsables

Sandrine Vaxelaire s’est lancée en août 2017 dans la couture et la production d’accessoires divers pour petits et grands, dans une démarche de protection de l’environnement et de la santé de ses clients : tout est fait à la main, à Dinsheim-sur-Bruche, au Sud de Strasbourg, à partir de tissus… Lire la suite

Avec Ecomanifestations Alsace, les festivals s’engagent aussi pour la planète

La plateforme Ecomanifestations Alsace accompagne depuis 2011 les organisateurs d’événements culturels et artistiques en Alsace, et les incite à adopter une démarche plus responsable : tri des déchets, valorisation des producteurs locaux… Les pistes de travail sont nombreuses, d’autant plus pour des manifestations, comme le festival Summer Vibration de Sélestat,… Lire la suite

Ces restaurants et bars strasbourgeois qui ont abandonné les pailles en plastique

Responsables de la pollution des océans et de la mise en péril de la biodiversité, les pailles en plastique sont régulièrement décriées par les associations écologistes. A Strasbourg, plusieurs restaurants et bars ont fait le choix d’abandonner ces petits bouts de plastique, difficilement valorisables, au profit de pailles réutilisables ou… Lire la suite

Premiers coups de pédale pour « Par ici les pourris », le projet de collecte à vélo des biodéchets à Strasbourg

Le jeudi 12 juillet a eu lieu la soirée de présentation du projet « Par ici les pourris », lancé conjointement par l’association Bretz’selle et Start-up de territoire. L’idée est simple : collecter à vélo et grâce à une remorque à assistance électrique, les biodéchets produits par les restaurateurs strasbourgeois,… Lire la suite

A Strasbourg, Au Petit marché d’Alsace livre fruits et légumes… en barque

Au Petit marché d’Alsace, fournisseur à Strasbourg de fruits et légumes auprès des restaurateurs et particuliers, livre ses clients… en barque : Christophe Moegling, gérant de la société, a fait le choix d’abandonner au moins partiellement sa camionnette pour un mode de transport plus doux et moins polluant.   Il est… Lire la suite

A Paris, haro sur les pailles !

Jeudi 5 juillet, la Ville de Paris a décidé de ne plus distribuer de pailles en plastique dans les établissements municipaux, notamment les écoles, à partir de septembre. En parallèle, des campagnes de sensibilisation seront menées auprès des cafés et restaurants de la capitale, pour les inciter à abandonner ces… Lire la suite

Une Recyclerie pour donner une nouvelle vie aux objets d’étudiants

Quand les jeunes quittent leur logement d’étudiant ou de jeunes travailleurs, les affaires achetées sur place n’ont souvent pas la place de rentrer avec eux et finissent donc à la poubelle. C’est pour limiter un gaspillage totalement dispensable que le foyer Amitel Krutenau, à Strasbourg, a mis en place la… Lire la suite

Réduire ses déchets au quotidien, simplement « quelques habitudes à prendre »

Face aux alertes régulières liées aux volumes de déchets produits chaque année, donnant lieu à l’apparition de véritables « océans de plastique » dans certaines parties du monde, des Français ont fait le choix de réduire drastiquement leurs déchets et de limiter leurs emballages plastique. Adeptes du « zéro déchet … Lire la suite

Le vrac s’invite à Cronenbourg à l’épicerie Bee Vrac

Les adeptes du bio et du vrac à Strasbourg connaissent déjà l’adresse : Marion Haenggi a ouvert en mars 2018 son épicerie de vrac dans le quartier de Cronenbourg, à l’ouest de Strasbourg. La jeune femme, elle-même convertie au « zéro déchet », initie les Strasbourgeois au vrac et dynamise… Lire la suite

Apprendre à réparer ses objets avec le Repair Café

Un grille-pain récalcitrant ? Une bouilloire qui fait des siennes ? Une machine à coudre qui prend des congés prolongés ? Pas de panique, le Repair Café est là pour vous aider.  Depuis 2016 l’association Repair Café Eurométropole vient en aide aux consommateurs. Cette branche alsacienne de l’Organisation mondiale du… Lire la suite

Ma Bouteille s’appelle « Reviens » : consigner le verre plutôt que le recycler

Le projet « Ma bouteille s’appelle Reviens » de l’association Locaverre, dans le département de la Drôme, relance un principe bien connu, pourtant délaissé ces dernières années : la consigne sur les bouteilles en verre. L’idée : récupérer les bouteilles vides des consommateurs et les restituer aux producteurs, afin d’éviter… Lire la suite