Déménager à vélo : et si on s’inspirait des Pays-Bas ?

Alors que le vélo cargo commence à être aperçu dans les rues de Strasbourg, il existe déjà depuis plusieurs années aux Pays-Bas où déménager à vélo est répandu.

Aux Pays-Bas, le vélo est roi

Au-delà des frontières françaises, aux Pays-Bas le vélo est présent partout et en toute occasion. Qu’il pleuve ou qu’il vente, les Néerlandais sont toujours en selle ! C’est d’ailleurs le seul pays qui compte plus de vélos que d’habitants, soit 18 millions de vélos pour 16,4 millions d’habitants. Le vélo y est considéré comme un véritable moyen de transport. Le plat pays est le pays du vélo par excellence !

Il est alors habituel de croiser un vélo cargo – biporteur ou triporteur – dans les rues néerlandaises pour un usage familial ou professionnel. Soit dans la vie de tous les jours pour amener les enfants à l’école, transporter des grosses courses, ou soit de manière ponctuelle pour transporter des meubles (exemple ci-dessous). Tout devient possible à vélo !

Vélo cargo à Groningue (Pays-Bas), Photo Lena Vidberg – Les Défricheurs

Il existe même un festival annuel, l’International Cargo Bike à Groningue, dans le nord des Pays-Bas. La ville a d’ailleurs fait l’engagement d’atteindre zéro émission pour la logistique urbaine dès 2025 !

Le vélo cargo : une offre très répandue et accessible à tous

Comment transporter un matelas que l’on vient d’acheter lorsque l’on n’a pas de voiture ? Comment apporter des cartons dans son nouvel appartement alors que c’est interdit dans le tram ?

Déménager à vélo est possible aux Pays-Bas ! À Groningue, où j’ai eu l’opportunité de passer un an, j’ai pu constater que le vélo est omniprésent dans la vie quotidienne de ses habitants. Il y a une vraie culture du deux-roues. Dans cette ville, dont presque un tiers de la population est étudiante , la plupart des déménagements intra-muros se font avec des vélos transporteurs.

Le principe est simple, plusieurs compagnies proposent à la location des « bakfiets » (vélo cargo) qui peuvent transporter des charges jusqu’à plusieurs centaines de kilos.

Étudiante s’installant à Groningue (Pays-Bas) – Photo ED

Les tarifs sont très accessibles si l’on compare avec le coût de la location d’un camion. Pour moins de 20€ la journée vous pouvez facilement transporter toute une chambre à travers les pistes cyclables de la ville. Une belle manière de lier l’utile à l’agréable et au durable !

Une culture du vélo ancienne dans la société néerlandaise

Il faut remonter à la fin du XIXe siècle pour trouver l’origine du vélo cargo, en Angleterre. Son usage était très diversifié car la voiture, tout juste inventée, était encore très peu répandue. Il servait aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels, pour des livraisons ou des courses. Pour ce qui est des Pays-Bas, la culture du vélo date surtout des années 1970.

Alors que la voiture était le principal moyen de transport des Néerlandais, de nombreux accidents mortels ont fait basculer l’opinion publique en faveur du vélo. Et c’est surtout à la suite du choc pétrolier de 1973 que le gouvernement néerlandais a décidé d’investir dans l’aménagement de pistes cyclables dans tout le pays, pour ne plus être dépendant de l’or noir. Depuis, plus de 19 000 km de pistes ont été créés.

Le vélo est ainsi devenu un moyen de transport du quotidien tout au long de la vie, et l’on dit d’ailleurs qu’un Néerlandais « naît, vit et meurt à vélo ».

Une mère avec ses enfants en vélo cargo biporteur (Pays-Bas), © wikipedia
Déménager à vélo, une opportunité à Strasbourg !

Bien que des magasins strasbourgeois* proposent déjà un service de location de vélos cargo (électriques ou non), ces vélos transporteurs ne sont pas encore adaptés à des gros meubles, tels qu’un canapé ou un matelas. Mais le concept existe et peut être importé en France !

Avec un réseau de plus de 600 km de pistes cyclables, Strasbourg a le premier réseau vélo de France. C’est donc une véritable opportunité pour les Strasbourgeoises et Strasbourgeois de voir le vélo différemment et pourquoi pas, de déménager en selle !

Un autre atout qui peut accroître davantage la qualité de vie à Strasbourg, ville la plus attractive de France après Bordeaux et Nantes, selon le classement annuel de 70 agglomérations réalisé par le magazine Le Point de juin 2019.

À vos pédales !

*Esprit cycles, Rustine et Burette, Vélhop ou encore Cyclable.

Léna Vidberg


Aidez-nous avec un don

Si vous avez aimez cet article faites un don !
Même pour 1 €, vous pouvez aider à pérenniser votre média positif Les Défricheurs. Merci.