L’Amazonie en feu : comment protéger le « poumon vert de la planète » ?

Alors que plusieurs milliers d’hectares de forêt amazonienne partent en fumée depuis plusieurs semaines, de nombreuses voix s’élèvent pour nous inviter à agir à notre échelle.

Urgence : la forêt amazonienne brûle !

D’après l’Institut national de recherche spatiale brésilien (INPE), 75 336 feux de forêt ont été recensés dans le pays depuis le début de l’année, soit une augmentation de 84 % par rapport à 2018. Plus de la moitié de ces feux touchent l’Amazonie, la forêt avec la plus riche biodiversité du monde.

Plusieurs internautes se sont mobilisés autour du hashtag #PrayForTheAmazone pour relayer l’information sur les réseaux sociaux. Beaucoup d’entre eux soulignaient la différence de traitement médiatique entre l’incendie de Notre-Dame de Paris et ceux qui sévissent actuellement en Amazonie.

Grâce à cette mobilisation, les médias se sont saisis du sujet et d’autres acteurs tels que des célébrités et des ONG élèvent leur voix pour faire bouger les choses. Désormais, le nouveau mot-dièse #ActForTheAmazone remplace le précédent pour appeler à l’action de tous.

Des petits gestes pour Nous, un mouvement de géant pour l’environnement !

Face à ce désastre écologique qui ne concerne pas uniquement le Brésil, nous pouvons agir pour éviter la destruction de la forêt amazonienne. Voici une petite liste des choses qu’il est possible de faire à notre échelle :

  • Soutenir des ONG comme Greenpeace et WWF dans leurs actions en Amazonie. Signer les pétitions ou participer à des campagnes permet de faire entendre notre voix auprès de décideurs politiques !
  • Se mobiliser autour de la campagne Act4amazonia lancée par le mouvement On est prêt et l’association all4trees, qui promeut et soutient les initiatives de reforestation et d’agroforesterie dans le monde.
Campagne Act4amazonia
  • Réduire la quantité de papier et de bois que nous utilisons au quotidien peut avoir des effets durables sur l’Amazonie. Il faut 2 à 3 tonnes de bois pour fabriquer une tonne de papier classique (GreenPeace). Par exemple, nous pouvons davantage utiliser notre téléphone pour écrire des petites notes, préférer les serviettes de table en tissu ou encore privilégier l’éponge à l’essuie-tout.
  • Par le biais de Cool Earth il est possible d’acheter des terres dans la forêt et ainsi les protéger de toute exploitation !
  • Même si c’est difficile à croire de prime abord, réduire notre consommation de viande peut aider l’Amazonie. Depuis l’arrivée au pouvoir du président brésilien Jair Bolsonaro en janvier 2019, la déforestation de la forêt amazonienne, principale cause des incendies, a été multipliée par quatre. Selon les chiffres officiels, rien qu’en juillet dernier, la surface déforestée atteignait 2 254 km² contre 597 km² au même mois en 2018, soit une augmentation de 278 %. Une situation dramatique provoquée par l’augmentation des pâturages et des champs de soja destinés à l’élevage du bétail. Le Brésil est le premier exportateur mondial de viande de bœuf et de soja.
  • Rester informés et relayer les informations est aussi un moyen d’agir ! Alors, n’hésitez pas à partager cet article !

Léna Vidberg


Aidez-nous avec un don

Si vous avez aimez cet article faites un don !
Même pour 1 €, vous pouvez aider à pérenniser votre média positif Les Défricheurs. Merci.