Vélissimo : un curieux vélo calèche fait découvrir Strasbourg différemment

Cela fait déjà 4 ans qu’un curieux vélo calèche parcourt les rues strasbourgeoises au grand plaisir de nombreux touristes ou de jeunes mariés.

De la Grèce jusqu’à Strasbourg

Stavros Benakopoulos a 40 ans et vient de Grèce. Il y a 7 ans, il est arrivé à Strasbourg où il a travaillé pendant un an dans la société Happymoov. Quand le patron a dû cesser l’activité, Stavros a enchaîné des petits boulots tout en économisant de l’argent pour financer un projet personnel. C’est ainsi qu’il crée Vélissimo en décembre 2015 tout en alliant ses deux passions, le vélo et l’histoire.

Vélissimo, c’est un service de taxi ou de visite guidée dans les rues strasbourgeoises à bord d’un vélo calèche 100% écologique. Jusqu’à trois personnes peuvent prendre place sur la banquette de cet original moyen de transport.

Touristes à bord du vélo-calèche place de la Cathédrale en août 2019 – Photo remise par Stavros

Il a su combiner sa passion pour le vélo avec le plaisir de rencontrer de nouvelles personnes venues des quatre coins du monde.

Pendant la visite, il préfère parler avec ses clients en anglais. La plupart sont des Allemands, des Américains, des Suisses ou bien des Belges.

Ça me permet de voyager et de me confronter à plusieurs cultures, je peux avoir un aperçu de comment est la vie dans d’autres pays, c’est très intéressant. 

Deux passions : le vélo et l’histoire

Ma motivation principale reste toujours ma passion éternelle pour le vélo et mon désir de combiner mon loisir préféré avec mon activité professionnelle.

Féru d’histoire, il est aussi tombé amoureux du riche passé de Strasbourg et de sa région.

L’Alsace a une très riche et profonde histoire à travers les siècles et j’ose dire que cette histoire m’a beaucoup touché et séduit.

Stavros aime raconter aux touristes l’histoire de Strasbourg quel que soit l’endroit de la visite: la petite France et la vieille ville, la Neustadt ou les institutions Européennes. Il a acquis toutes ses connaissances grâce aux livres et aux rencontres.

J’apprécie de connaître le passé de la ville dans laquelle je vis. C’est pourquoi je lis beaucoup et j’apprends aussi quelques anecdotes sur la ville en discutant avec les gens.   

Une conviction écologique réaffirmée

En plus de motivations personnelles, Stavros a créé Vélissimo pour respecter et affirmer sa philosophie écologique.

J’habite à la Robertsau, un quartier à 6 km du centre-ville et je privilégie tous les jours le vélo pour mes déplacements. Il va de soi que Vélissimo permet de se déplacer de façon 100% écologique dans la ville et je ne manque pas d’en faire la publicité. Vu que chaque jour les villes deviennent de plus en plus polluées avec tous les problèmes que ça engendre, tels que la mauvaise qualité d’air, les embouteillages, la restriction de circulation de certaines voitures à la périphérie des villes, l’urbanisation et la déforestation, il faut qu’on agisse avant qu’il soit trop tard. Personnellement, je me sens obligé de faire chaque jour mon petit geste pour la nature et l’environnement en conduisant mon vélo et en emmenant les clients et les touristes où ils désirent.

Touristes à l’Orangerie – Photo remise

Stavros propose aussi un service pour les mariages. A bord de sa calèche décorée selon les goûts des clients, il amène les futurs mariés à l’hôtel de ville ou devant l’autel.

 » Parfois des amis des mariés ou les témoins nous accompagnent à vélo  » précise le créateur de Vélissimo. C’est donc une belle et originale manière de célébrer ce jour si particulier pour les mariés, tout en ayant une pensée pour l’environnement.

Léna Vidberg


Aidez-nous avec un don

Si vous avez aimez cet article faites un don !
Même pour 1 €, vous pouvez aider à pérenniser votre média positif Les Défricheurs. Merci.